L’ŒIL DES EXPERTS : LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL DU PERSONNEL DE SANTÉ

lundi 4 février 2019

Surcharge de travail, patients exigeants voire agressifs, épuisement émotionnel, manque de moyens, lourdeurs administratives… Les soignants souffrent, et en particulier les infirmiers. En effet, les facteurs de stress se multiplient et conduisent progressivement à un épuisement du personnel et à une dégradation de la prise en charge des patients. Soigner les soignants, c’est l’une des missions de Mégane, infirmière coordinatrice santé Prévia.

Infirmière

« Infirmière diplômée d’État, j’ai occupé plusieurs postes dans divers services: psychiatrie, maisons de retraite, chirurgie, médecine interne…

J’ai vite pris conscience que les soignants sont des personnes qui prennent soin des autres, mais dont on prend peu soin.

Lorsque j’ai intégré Prévia, j’y ai vu une opportunité d’inverser cette tendance. En effet, Prévia prend en charge et accompagne les personnes en souffrance, qui s’arrêtent de travailler parce qu’elles ne sont plus en mesure de faire face à des conditions devenues trop dures. »

Mégane

 

 

ACCOMPAGNEMENT : MODE D’EMPLOI

 

Qui est concerné ?

PREVIA-PICTO-INTERROGATION-DOUTE

Les personnes en arrêt de travail, quelque soit le secteur d’activité. Des structures publiques et privées nous sollicitent par l’intermédiaire de leur service prévoyance : nous sommes donc régulièrement en contact des professionnels de santé (aides-soignants, infirmiers, brancardiers, ASH, etc…)

 

Déroulé

Image expertise

Nous recevons la demande d’accompagnement via le service de prévoyance, qui détecte l’arrêt de travail. Il arrive également que nous recevions une demande directe de la direction de l’établissement, dans cette optique de mieux-être au travail.

Nous proposons l'accompagnement aux personnes fragilisées.

Si le salarié souhaite en bénéficier, nous lançons l’accompagnement, suivi par l’un de nos médecins et l’un de nos coordinateurs RH, qui, en binôme, aident le salarié à se remettre sur pied pour pouvoir reprendre le chemin du travail.

 

Coût

Euro

Pour le salarié, cela est complètement gratuit.

Après évaluation par notre équipe pluridisciplinaire, un plan d'action est mis en place (programme d'activité physique adapté, suivis paramédicaux et bien-être, etc...)

 

 

LES AVANTAGES

  • L’accompagnement est proposé pendant l’arrêt de travail, à un moment où les salariés se sentent parfois abandonnés et isolés.
Mégane : Lorsqu’on est un professionnel de santé, on est familier du fonctionnement de l’hôpital, et de fait, nos connaissances médicales sont plus étendues qu’un patient lambda. En situation d’arrêt de travail, les soignants ne font parfois pas la démarche d’aller consulter, par déni, par peur. Ma formation d’infirmière m’aide à appréhender ce type de réactions.
  • Nous accompagnons les personnes sur toute la France.
M. : Nous proposons un accompagnement où la coordination se fait par téléphone, et les consultations en face-à-face, partout en France. Cela permet une liberté d’expression et une sorte d’anonymat. De plus, le fait de prendre en charge des prestations avec des acteurs paramédicaux indépendants et ayant des cabinets en ville permet de pouvoir être considéré comme un patient lambda et non plus comme un soignant.

 

ENCORE DES PROGRÈS À FAIRE...

  • La détection des souffrances se fait lorsqu'il il y un arrêt de travail, un peu trop tard...
M. :Le procédé de la prise en charge des souffrances au travail, malgré sa nécessité, se fait a posteriori. Il y a encore beaucoup d’actions à mener pour que l’accompagnement soit fait de manière à éviter les arrêts, avant qu’il ne soit trop tard. Prévia propose d’ailleurs de multiples solutions de prévention.
  •  La difficulté d’instaurer une relation de confiance
M. : En tant que soignant, les personnes sont sensibilisées à l’écoute, à l’empathie et à la relation soignant-soigné. Il est très compliqué, lorsqu’on est habitué à avoir le rôle du soignant, de se laisser guider pour passer dans le rôle du soigné. Accorder sa confiance, se laisser porter, c’est une étape délicate, et c’est tout l’intérêt de notre travail avant et pendant l’accompagnement. Être personnel de santé, cela permet d’avoir la formation pour trouver les mots justes.

 

En CONCLUSION 

Prévia, à travers ce type d’accompagnement, œuvre au quotidien pour lutter contre l’accroissement de la souffrance au travail du personnel soignant.

Pour agir de façon plus globale, il est indispensable que les structures de santé développent leur qualité de vie au travail, qu'elles soient publiques ou privées.

 

M. : « En tant que soignante, c’est extrêmement valorisant de pouvoir proposer des solutions de mieux-être à ses pairs »

Par Clément Guérin