Équilibre Vie Pro / Vie privée : quel est le secret ?

jeudi 6 février 2020

Aujourd’hui nous évoluons dans une société de loisirs et la vie n’est plus seulement articulée autour du travail et de la famille. Face à ces constats, la conciliation des sphères privées et professionnelles est devenue un enjeu de santé au travail pour les entreprises et leurs collaborateurs.

Lora Devillers, Psychologue du travail nous livre ses conseils.

Vie pro - vie privée

Extrait du livre blanc "QVT : LA solution à l'absentéisme ?"

Télécharger le livre blanc

 

Pourquoi parler d’équilibre vie privée / vie professionnelle ?

Le monde a évolué, rapidement, nous sommes passés d’une société industrielle à l’hyper modernisme. Là où l’on constatait une pénibilité physique, aujourd’hui on observe une augmentation de la pénibilité psychologique. On court également toujours après le temps, comme une denrée qui s’épuise. Avec ça, les organisations de travail se sont complexifiées et changent en permanence : charge de travail, cadences, intensification du stress, dureté des contraintes, conditions de travail. On observe aussi une progression du bluring, du brouillage des frontières entre temps personnel et professionnel, les NTIC* favorisent cela. L’équilibre est donc plus complexe à trouver et sans cesse en mouvement.

 

Quel rôle joue l’entreprise dans cet équilibre ?

Quand je regarde le partenariat entreprise/salarié, chacun à sa part à faire et ses mesures à prendre. Le salarié doit se questionner sur son propre équilibre et aujourd’hui l’entreprise doit aussi définir des pratiques managériales plus « écologiques » pour les salariés : écologie personnelle. On voit dans les modes organisationnels que l’apparition des nouvelles technologies permettent des nouvelles formes de travail. Nous pouvons être indépendant vis-à-vis de notre lieu de travail et cela apporte une flexibilité non négligeable.

 

Les permanences médicales, les crèches d’entreprises, les activités sur place… ne risquent-elles pas d’enfermer le salarié dans l’entreprise ?

Ce sont des services qui apportent de la plus-value notamment vis-à-vis du sport qui permet à chacun de pouvoir aller se ressourcer. Il ne faut pas oublier que le salarié a le droit de choisir. Cependant, ils ne doivent pas palier un manque d’écoute du salarié ou une défaillance managériale. Il faut avant tout avoir conscience de sa propre frontière vie privée/vie pro pour pouvoir l’apprécier.

 

Et vous, quel est votre secret pour équilibrer la vie privée et la vie pro ?

J’en ai plusieurs. Il y en a un que j’utilise toujours les jours : évaluer mon niveau d’énergie et de fatigue sur une échelle de 1 à 10, j’ajuste ainsi le rythme de ma journée. Cela me connecte à mes besoins élémentaires de sommeil et mon hygiène de vie globale. Je prends aussi le temps de m’accorder des mini-bulles pour me ressourcer pour ne pas être happée par toute les activités qui nous éparpillent. J’utilise également l’idée du sas lorsque je sors d’un domaine pour entrer dans un autre, à chacun de trouver le sien (Exemple : ôter mon uniforme, écouter de la musique, me faire un thé avant de faire quelque chose, une douche, une lecture…).

Replay Webinaire Sens au travail

Webikeo-conference en ligne

"Comment (re)donner du sens au travail"

Visionnez le webinaire en replay sur Webikeo

 

Dans une conférence en ligne de 30 minutes, Pascale Breton et Fabienne Cardozo vous livrent les pistes d'actions pour donner ou redonner du sens au travail. 

 

Voir le replay